Anonymous, le groupe de pirate, aurait réussi à faire une intrusion sur des serveurs d’Apple.
Pour ceux qui ne connaissent pas, Anonymous est un collectif de hackers informatiques qui interpelle les gouvernements et régimes (Egypte, Tunisie, Algérie) mais aussi les entreprises et grands lobbies.
Ils se sont surtout fait connaitre en prenant la defense de wikileaks et plus récemment en piratant le réseau de Sony
Voici l’article en question

SAN FRANCISCO (Reuters) – Le groupe de pirates Anonymous affirme avoir réussi une intrusion dans un serveur d’Apple, ce qui lui a permis de rendre public les identifiants et mots de passe de 27 utilisateurs.
Le site web (www.abs.apple.com) utilisé par Apple pour un sondage en ligne renvoie lundi un message d’erreur, montrant qu’il est temporairement hors service.
Un porte-parole du géant américain a refusé de commenter l’information.
Anonymous a par ailleurs annoncé dimanche sur son compte Twitter qu’Apple pourrait être prochainement la cible des pirates dans le cadre de la campagne « AntiSec », pour « anti-sécurité », une sorte de déclaration de cyberguerre lancée récemment contre les organismes gouvernementaux et les multinationales.
« Ce ne sera pas aussi sérieux, mais bon (…) Apple pourrait être également une cible. Mais n’ayez crainte, nous sommes occupés ailleurs », peut-on lire sur le flux Twitter d’Anonymous.
Anonymous s’est associé avec Lulz Security, un autre groupe de pirates, en juin dernier.
LulzSec, dont les faits de gloire sont entre autres la violation des sites web de Sony, de la CIA et de la police britannique, estime avoir accompli sa mission en perturbant le fonctionnement des ces services.
Marius Bosch à Johannesburg et Poornima Gupta à San Francisco; Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Monin